• Home
  • Obtenir un crédit lorsque l’on est au chômage

Obtenir un crédit lorsque l’on est au chômage

Lorsque l’on est sans emploi, il devient difficile d’obtenir un crédit ou un rachat de crédit par les banques et établissements spécialisés. Ceux-ci demandent plus de garanties que pour une personne en emploi. En effet, ils craignent l’absence de rentrées régulières de revenus. Or il est souvent nécessaire aux personnes sans emploi de contracter un crédit pour l’achat d’un véhicule requis pour un poste, pour la révision de son véhicule, pour des déplacements à l’occasion d’entretiens ou simplement pour renouveler sa garde-robe d’entretien.

Quelles sont les perspectives d’un chômeur pour l’obtention d’un crédit? Comment ne pas se retrouver dans un cercle vicieux ?

Emprunt et consommation

Plusieurs options s’offrent à vous: le prêt entre particulier, la campagne de financement participatif ou la demande de crédit auprès d’établissements institutionnels.

Obtenir un crédit ou une aide lorsque l’on est au chômage est possible, il faut bien se renseigner sur les garanties à fournir et sur le type de crédit que l’on veut contracter. Les banques et établissements de crédit doivent vérifier la solvabilité de leur client avant de lui accorder un éventuel crédit, pour cela elles vérifient le dernier avis d’imposition, les derniers bulletins de salaire et les derniers relevés de compte. Si vous êtes propriétaire, la demande de crédit sera facilitée, car ce bien peut représenter une “garantie réelle”.

Une première possibilité est de présenter une garantie à sa banque lors de la demande de crédit. La garantie peut être personnelle – une caution: elle peut être portée par une personne de votre entourage (famille, amis) qui se porte garant pour vous. Sachez que votre caution ne sera acceptée que si ses revenus sont suffisamment élevés pour supporter votre crédit et réguliers. La garantie peut être “réelle” – une caution représentée par un bien, expertisé par un expert de la banque, dont la valeur équivaut à celle de votre prêt. Bon à savoir: en cas de défaut de paiement de votre part, sachez que votre bien peut être saisi par la banque puis revendu aux enchères pour rembourser votre crédit.

Une autre possibilité est de s’adresser à un travailleur social si votre demande de crédit à la banque est rejetée. Il montera un dossier de demande de prêt qu’il orientera vers la CAF ou le micro-crédit social selon le motif du prêt.

Le crédit avec Pôle Emploi

Avoir les poches videsPôle Emploi, institution gouvernementale de l’emploi en France, est l’interlocuteur principal des chômeurs mais ce n’est pas un établissement financier. Il peut aider et aiguiller l’obtention d’un crédit de consommation (équipement électroménager, automobile etc.) mais n’en accorde pas.

  • Cependant, si vous souhaitez lancer votre propre entreprise et créer vous-mêmes votre poste, Pôle Emploi octroie une Aide à la Reprise ou Création d’Entreprise (ARCE). Cette aide peut être perçue par les bénéficiaires de l’allocation de l’Aide de Retour à l’Emploi (ARE) qui créent ou reprennent une entreprise durant leur période d’indemnisation.

L’ARCE est une aide financière correspondant à 45% de vos allocations dues après l’arrêt de compte (reliquat), à la date du début de votre activité. Elle est accessible aux personnes bénéficiant de l’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACCRE) et peut être versée en deux fois: au début de votre activité et six mois après.

Si vous choisissez de bénéficier de l’ARCE, vous ne percevrez plus d’allocations. Cependant, dans le cas d’une fermeture de votre entreprise, si vos droits ne sont pas déchus vous pourrez bénéficier du reliquat de vos droits.

Retrouvez toutes les informations concernant l’ARCE sur le site de Pôle Emploi.

  • Si vous bénéficiez de l’ARE mais que vous ne souhaitez pas bénéficier de l’ARCE, vous avez la possibilité de maintenir vos allocations tout en créant une entreprise. Pôle Emploi continue de vous accompagner dans le lancement de votre entreprise en maintenant vos allocations sur toute la période d’indemnisation (dans la limite de la durée de vos droits). Cette aide consiste à soustraire 70% des revenus tirés de votre entreprise à vos allocations mensuelles c’est-à-dire que sur un mois Pôle Emploi vous versera vos allocations moins 70% des revenus tirés de votre nouvelle activité.

Le crédit avec la CAF

Avoir les poches videsLa Caisse d’Allocations Familiales (CAF) octroie des crédits à la consommation pour les chômeurs jusqu’à 80% du montant demandé appelés prêts d’honneurCeux-ci sont en général de montants modestes mais sont octroyés sans intérêts (taux zéro), les échéances mensuelles sont déduites des allocations familiales.

Le prêt voiture concerne l’achat, la rénovation ou le règlement de l’assurance d’une voiture, à condition que celle-ci soit nécessaire à l’obtention d’un poste ou pour se rendre à une formation professionnelle. Le montant de l’aide peut atteindre 1 860 euros voire 3 500 euros selon les besoins.

Le prêt mobilier et électroménager est une aide d’équipement en mobilier pouvant atteindre 800 euros. Le mobilier acquis doit être nécessaire au confort minimum de vie (frigidaire, machine à laver, aspirateur, matelas et lit…). 80% du prix sera réglé par la CAF directement à l’établissement vendeur et 20% seront à votre charge sur le lieu de vente. Le remboursement prend la forme d’une déduction mensuelle sur les allocations perçues. Le dossier de demande pour cette aide doit être déposé par un travailleur social, vous ne pouvez pas faire cette demande vous-même.

Le prêt travaux concerne un besoin de gros travaux à réaliser (peinture, plomberie, système électrique…), son montant maximum est de 1 067 euros. La CAF vous aide à hauteur de 80% des coûts, les 20% restants seront à votre charge. 50% de l’aide est versée en amont des travaux et 50% après la réalisation des travaux. Le remboursement prend la forme d’une déduction de vos allocations mensuelles perçues mais ne commencera qu’au 4e mois après la réalisation des travaux.

Retrouvez toutes les infos sur les crédits de la CAF sur leur site Internet!

Le rachat de crédit pour chômeurs

Administration publiqueUne période de chômage s’accompagne généralement d’une perte de revenus, dans le cas où le ménage a souscrit à un ou plusieurs prêts, la capacité de remboursement change complètement. Le défaut de paiement ou surendettement peuvent rapidement survenir. Le regroupement de crédits s’avère être une solution pour éviter des déséquilibres bancaires et financiers au sein du ménage, s’acquitter de ses dettes, assurer les dépenses du quotidien et payer ses impôts.

Un regroupement de l’ensemble des crédits (même s’ils sont de natures différentes) d’un ménage consiste à revoir à la baisse les mensualités de prêt par rapport à leur niveau précédant la période de chômage pour s’ajuster rapidement aux revenus actuels en baisse et aux charges.
Bon à savoir: les indemnités chômage ne sont pas prises en compte dans le calcul!

Pourquoi souscrire un rachat de crédit? Cette solution efficace permet un rééchelonnement de la dette du ménage sur une durée plus longue, les taux d’emprunt au moment de la souscription peuvent s’avérer plus avantageux et cela permet de limiter le coût de l’assurance emprunteur.

Le micro-crédit social

Financement participatifLe micro-crédit s’adresse aux bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), demandeurs d’emploi ou personnes en situation de précarité. Il s’agit d’un prêt classique dont le taux d’intérêt varie selon votre situation, les échéances de remboursement sont comprises entre 6 mois et 3 ans selon votre capacité de remboursement et dont le remboursement par anticipation (avant la date d’échéance finale initiale) est possible sans frais supplémentaires. Le montant d’un micro-crédit varie entre 300 euros et 3 000 euros et permet, en général, l’achat d’une voiture d’occasion.
Bon à savoir: Il n’y a pas de frais de dossier ou d’assurance emprunteur à verser. En effet, cette méthode de financement est garantie pour moitié par l’Etat; pour cette raison les banques accordent plus souvent ces crédits.

Octroyé par l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE), le micro-crédit est destiné à la réalisation de projets personnels, au lancement de nouvelles entreprises, à l’achat de véhicules ou de biens de consommation, au financement d’un changement de domicile ou d’une formation personnelle. Il n’est en aucun cas destiné au remboursement de dettes. Sa mission est de permettre à l’emprunteur de s’insérer socialement et économiquement dans la société, ainsi qu’à permettre son insertion professionnelle. Le processus est simplifié par rapport à la démarche de demande de crédit auprès d’un établissement bancaire grâce à davantage de transparence et moins de bureaucratie.

Bon à savoir: Une fois remboursé intégralement, le micro-crédit n’est pas renouvelable!

Le crédit d’impôt

Fiscalité ImpôtsUn crédit d’impôt est une somme soustraite au montant mensuel d’impôts dus par un ménage ou une entreprise. Il s’agit du remboursement par le gouvernement d’une partie des dépenses payées par le contribuable, si celles-ci dépassent le montant de l’impôt à payer. Il ne s’agit en aucun cas d’une réduction d’impôt, qui diminue ou annule celui-ci. Les dépenses concernées sont celles d’aide à la personne ou en faveur de la transition énergétique.

Diverses perspectives s’offrent aux personnes en difficultés financières ou sans activité professionnelle en ce qui concerne l’obtention de crédits ou de financement. Le motif du prêt, le projet à réaliser ainsi que la solvabilité de l’emprunteur détermine quel processus suivre. Néanmoins, si l’une des méthodes de financement ne se concrétise pas, n’abandonnez pas votre projet et changez votre fusil d’épaule!